Le monde d'Artamène

Quinte-Curce dans la Cassandre


La Cassandre de la Calprenède retranscrit en grande partie l’histoire d’Alexandre le Grand. L'auteur s’est donc servi des principaux textes antiques transmettant des renseignements sur la vie de ce dernier, notamment de Quinte-Curce, historien latin généralement situé au Ier siècle après J.-C., qui a rédigé une Histoire d’Alexandre en dix livres, dont les deux premiers sont aujourd’hui perdus. La Calprenède a souvent suivi cette source de très près, jusqu’à reprendre presque mot à mot certains passages traduits. Ce type d’utilisation des sources rappelle le traitement du texte d’Hérodote mis en oeuvre dans le Grand Cyrus.

Quinte-Curce a été traduit plusieurs fois en français au XVIIe siècle : en 1612 (deuxième édition en 1622) par N. Séguier (1) et en 1629 par N. de Soulfour (2). Claude Favre de Vaugelas a également procuré une traduction, dont l'édition, parue en 1653, est postérieure à celle de la Cassandre et ne présente pas de rencontres de formulation avec le texte de La Calprenède.

Les deux extraits présentés ci-dessous permettent de se faire une idée des similitudes entre le texte de La Calprenède suit celui de Quinte-Curce (3):

La suite du texte décrivant le cortège présente les mêmes types de similitudes.

JR

(1) L'Histoire des faicts d'Alexandre le Grand,... composée par Quinte Curse, et tournée de latin en françois par N. Séguier, Genève : P. de la Rouiete, 1614

(2) Alexandre françois, image de la fortune et de la vaillance à la noblesse française, ou l'Histoire de Quintus Curtius, des faicts d'Alexandre le Grand, nouvellement traduite en françois, par N. de Soulfour, sieur de Glatigny, et les deux premiers livres imitez de Justin, Arrian et Diodore Sicilien, Paris : A. De Sommaville, 1629

(3) Le traduction de Quinte-Curce que nous proposons est celle de que l'on trouve sur le site remacle, tirée de Oeuvres complètes de Quinte-Curce, par MM. Auguste et Alphonse Trognon, nouv. éd. revue avec le plus grand soin par M. É. Pessonneaux, Paris : Garnier frères, 1861.




© Projet Cyrus.
La reproduction comme l'impression en sont réservées à un usage personnel. Pour toute question : equipe@artamene.org