Le monde d'Artamène

La prise de Babylone


Le récit de la prise de Babylone (2,1, p. 924 ss.) mérite un examen approfondi en raison des mélanges d’informations qui y sont effectués : ici, on trouve, entremêlées, des informations provenant à la fois de Xénophon (traduction de Vintemille) et d’Hérodote (traduction de Pierre Du Ryer).

A partir d’ici, les sources s’entremêlent au plus haut point :

Pour un autre exemple de l'utilisation des sources, cf. aussi le passage du Ginde.

JR




© Projet Cyrus.
La reproduction comme l'impression en sont réservées à un usage personnel. Pour toute question : equipe@artamene.org